GICAM

Entretien
Célestin TAWAMBA chez Philémon YANG

<span style='color:#aaaaaa'><small>Entretien</small></span><br/> Célestin TAWAMBA chez Philémon YANG
octobre 18
15:55 2017

Jeudi le 12 octobre dernier, le président du GICAM, accompagné d’une forte délégation de membres du Conseil exécutif, est allé partager sa vision du dialogue public-privé avec le chef du Gouvernement.
Philémon YANG, Premier Ministre, chef du Gouvernement, n’a pas caché son émotion en appréciant la taille de la délégation qui accompagnait Célestin TAWAMBA. « C’est une délégation impressionnante de créateurs de richesses », a-t-il indiqué au président TAWAMBA qui a présenté l’ensemble de son équipe et exposé au Premier Ministre la nouvelle vision et les axes de travail du GICAM.
Il en a profité pour esquisser quelques préoccupations des entreprises, qui portent notamment sur la dette intérieure et les crédits de TVA qui paralysent la trésorerie des entreprises et les investissements, la concurrence déloyale, la pression fiscale, le contentieux fiscal, le marquage fiscal, le rationnement des devises, la réforme du CBF, la multitude d’interlocuteurs étatiques dans le dialogue public/privé :MINEPAT, MINFI, MINCOMMERCE, MINIMIDT, MINPMEESA, etc.
Monsieur Célestin TAWAMBA a surtout insisté sur la nécessité d’avoir un dialogue franc, sincère et transparent avec le principal partenaire du secteur public qui est le Gouvernement. Comment comprendre par exemple, a-t-il déploré, que le projet de loi de Finances ne soit pas transmis au principal mouvement patronal et ne fasse pas l’objet d’un dialogue sincère et transparent avec l’administration fiscale notamment ? Comment comprendre qu’un chef d’entreprise soit incapable de rencontrer un directeur de l’Administration ou un ministre ?

En réponse, le Premier Ministre a félicité la franchise avec laquelle le président du GICAM s’est exprimé et apprécié que son invité propose le dialogue comme instance idéale pour trouver les solutions aux préoccupations des entreprises. Il attend les propositions du GICAM pour améliorer la fiscalité. A cet égard, il trouve intéressant d’effectuer des comparaisons avec d’autres pays. Tout en remerciant le président du GICAM et sa délégation, le Premier Ministre a promis de répercuter aux ministres concernés les préoccupations les plus importantes (notamment la transmission du projet de loi de Finances, les questions de la dette intérieure et du remboursement des crédits de TVA) et a émis le vœu de revoir bientôt et plus souvent le président du GICAM pour des échanges fructueux sur les problèmes et solutions du secteur privé.
On pouvait noter, dans la délégation qui accompagnait le président Célestin TAWAMBA, la présence du 2e vice-président, Emmanuel de TAILLY, des conseillers Alphonse NAFACK, Marie Mélanie BELL, Laure KENMOGNE, Théophile MOULONG, Olivier ELDIN.

Articles Liés

0 Commentaire

Aucun commentaire enregistré

Aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire