InternationalLe GICAM en action à Abidjan

Le GICAM en action à Abidjan

Le Président du GICAM, Célestin TAWAMBA, a conduit une délégation du Groupement, constituée de M. Pierre KAM (Président de la commission « Affaires internationales et Relations avec la diaspora ») et M. Alain Blaise BATONGUE (Secrétaire Exécutif) à Abidjan pour une séance de travail avec le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), M Jean Marie ACKAH.

L’objectif principal de cette réunion qui s’est tenue mardi, 12 juin 2018 au siège de la CGECI, était de relancer la coopération entre les patronats, signée en novembre 2012 avec pour ambition de développer et renforcer les échanges à travers l’organisation de rencontres d’entreprises, le développement d’alliances stratégiques entre entreprises et l’intensification des échanges d’informations et du partage d’expériences.

Si les deux parties ont rapidement noté que, bientôt six ans après, le potentiel de la convention restait insuffisamment exploité, elles se sont également réjouies de ce que certaines évolutions récentes semblaient désormais favorables à la redynamisation de cette coopération : la dynamique remarquable de l’économie ivoirienne qui devrait inspirer le Cameroun, actuellement exposé au défi d’une crise économique sous-régionale ; le contexte économique mondial, régional et sous régional, qui charrie des incertitudes grandissantes  et les enjeux de plus en plus importants de l’intégration régionale et de la coopération Sud-Sud…

A l’issue des échanges, auxquels ont également pris part le Vice-président de la CGECI, M.Philippe EPONON, le Directeur Exécutif, M. Vaflahi MEITE, les recommandations, assorties d’un plan d’action, ont été adoptées, avec pour esprit général d’apporter aux entreprises des opportunités concrètes de développement de leurs marchés et aux organisations patronales de profiter mutuellement de leurs expériences :

1- l'échange d’expérience en matière de dialogue public/privé, financement de la PME, relations avec les partenaires au développement et entrepreneuriat féminin ;

2-l'accompagnement du GICAM par la CGECI dans l’implémentation du projet « La Finance s’engage » ;

3-le partage d’expérience en matière de promotion des investissements et de partenariats d’affaires ;

4-l'invitation du Président de la CGECI à participer à l’assemblée générale du GICAM de décembre 2018 en qualité d’invité spécial.

La veille déjà, lundi le 11 juin, le Président Célestin TAWAMBA avait rencontré à l’hôtel TIAMA d’Abidjan, une soixantaine opérateurs économiques de la diaspora camerounaise en Côte d’Ivoire, en présence de l’Ambassadeur du Cameroun dans ce pays ami, SE M. Alfred NGUINI. Une rencontre qui visait, pour le nouvel exécutif à la tête du GICAM depuis un an et à la suite d’une opération similaire à Paris début février dernier, de présenter sa vision et son projet, recueillir les avis et doléances de cette diaspora économique afin de mobiliser toutes les énergies nécessaires en vue du renforcement du rôle du secteur privé (de l’intérieur et de la diaspora) dans le processus de croissance économique et de développement de notre pays.

Le Président de la commission « Affaires internationales et Relations avec la diaspora », M. Pierre KAM, a ainsi fait une présentation dans laquelle il a rappelé les missions du Groupement et les principales activités de la commission dont il a la charge : être le porte-voix du GICAM à l’international, servir d’appui et d’informateur pour les entreprises camerounaises qui souhaitent s’externaliser, investir au Cameroun pour accompagner le processus d’accélération de la croissance économique. Il a aussi indiqué le dispositif mis sur pied pour faciliter le retour ou l’implantation à distance de membres de la diaspora promoteurs de projets économiques : possibilité d’intégrer le GICAM en qualité de membre-associé et bénéficier de la gratuité d’une année de cotisation, bénéfice des espaces et des services du GICAM pour la facilitation de la création d’entreprise et l’accompagnement sous divers ordres.

Jacques WENDJI, promoteur d’une entreprise basée en Côte d’Ivoire avec des activités au Cameroun, parlant dans sa posture de Président du Présidium des associations camerounaises en Côte d’Ivoire, a remercié le Président Célestin TAWAMBA pour cette initiative et sollicité l’appui du GICAM pour la mise sur pied d’une plateforme structurée et efficace des opérateurs économiques du Cameroun en Côte d’Ivoire.

Les échanges qui ont suivi ont permis de cerner les difficultés particulières de ces opérateurs économiques de la diaspora qui aspirent tous, si les conditions le permettent, à rentrer investir au pays.

C’est l’angle qu’a choisi l’Ambassadeur Alfred NGUINI pour son mot de clôture : les opérateurs économiques doivent d’abord montrer qu’ils sont de vrais créateurs de richesse par ce qu’ils font au quotidien. Et pour le faire, seule une vraie plateforme leur permettra de réussir et d’amener les autres acteurs (le Gouvernement et le GICAM) à les accompagner. Il s’est dit heureux de voir que le Groupement avait réussi à rassembler autant de personnes, ce que lui-même n’avait pas encore réussi à faire. Et c’est dans un mélange d’espoir et de bonne humeur que les participants se sont séparés.

Au final, le Président Célestin TAWAMBA n’a pas caché sa satisfaction à l’issue de ces deux rencontres.


imageimageimageimageimageimageimageimageimageimage