GICAM

Coopération
Le GICAM et les partenaires au développement en accord parfait

<span style='color:#aaaaaa'><small>Coopération</small></span><br/> Le GICAM et les partenaires au développement en accord parfait
novembre 16
16:15 2017

Le mardi 14 novembre 2017 a ouvert une nouvelle ère dans la relation Secteur privé/ Partenaires au développement.

En effet, le GICAM a organisé au Hilton Hotel à Yaoundé, une rencontre répondant à l’un des engagements de son Conseil exécutif pris lors de l’assemblée générale élective du 29 juin dernier et qui a connu la participation d’une douzaine de partenaires au développement.

Cette rencontre a été l’occasion pour Célestin Tawamba, président du GICAM, d’insister sur le caractère historique du rendez-vous car c’était la première fois que les partenaires au développement et le Groupement échangeaient sur leurs missions respectives. Il a également précisé qu’il s’agissait d’un rapprochement clairement voulu et inscrit dans le programme « Le GICAM en action » que l’actuel exécutif du Groupement s’emploie à mettre en œuvre depuis le 29 juin 2017. Le but recherché par cette démarche étant pour le GICAM de servir d’appui aux bailleurs de fonds pour une meilleure efficacité de l’aide au développement. Le président Tawamba a justifié sa démarche en évoquant quelques expériences de collaboration réussies, notamment avec le BIT pour le renforcement des capacités managériales des femmes promotrices et porteuses d’idée de petites et moyennes entreprises et avec l’AFD pour la construction en cours de deux centres de formation professionnelle sectoriels.


Pour conclure, le président Tawamba a souhaité que le rendez-vous soit transformé en plateforme de dialogue permanente et que des accords d’appui au développement du secteur privé soit signés à brève échéance.

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, parrain institutionnel de l’évènement représenté par son directeur général de l’Economie, Issac Tamba, a félicité l’initiative et promis de servir de garant du partenariat naissant entre le secteur privé et les bailleurs de fonds, en tant que responsable de la politique de coopération entre le Cameroun et les partenaires techniques et financiers.

Pour rester pragmatique dans la démarche, Pierre Kam, président de la commission « Affaires internationales et Relations avec la diaspora » du GICAM, a présenté un pipeline des projets. Ceux pour lesquels le GICAM sollicite leur appui s’inscrivent dans trois axes :(i) l’amélioration du climat des affaires et le renforcement du dialogue public-privé, (ii) le financement de la PME camerounaise et (iii) le renforcement des capacités de la PME.


Des échanges qui ont suivi, quelques intentions de coopération ont été identifiées, notamment avec la Cellule d’appui de l’ordonnateur national FED (CAON-FED), l’Union Européenne, l’Agence Française de développement (AFD), la Banque Africaine de Développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)


Le tout s’est terminé sur un satisfecit de l’ensemble des participants.

La rencontre a permis de constater :

  1. une forte adhésion au dialogue tripartite mettant en scène le secteur privé, le Gouvernement et les partenaires au développement ;
  2. la réaffirmation du secteur privé comme moteur de la croissance économique au Cameroun ;
  3. la nécessité de définir les priorités pour le développement économique du Cameroun. La transformation locale et l’agro-industrie ont d’ores et déjà été identifiées comme en faisant partie;
  4. la nécessité de renforcer les investissements du secteur privé dans les zones à risque, l’emploi des jeunes et l’entreprenariat féminin ;
  5. la nécessité d’un dialogue franc et permanent entre le secteur privé, le secteur public et les partenaires au développement pour une meilleure efficacité de la mise en œuvre des réformes.

Les principales parties se sont accordées pour se retrouver une fois par semestre afin de renforcer leur partenariat et évaluer la mise en œuvre des activités communes.

Articles Liés

0 Commentaire

Aucun commentaire enregistré

Aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Revue de presse