GICAM

Communiqué de presse
Le GICAM réagit au message de fin d’année du président de la République

<span style='color:#aaaaaa'><small>Communiqué de presse</small></span><br/> Le GICAM réagit au message de fin d’année du président de la République
janvier 08
19:00 2018

C’est avec beaucoup d’intérêt que le Conseil exécutif du GICAM a pris connaissance du message de fin d’année 2017 du Chef de l’Etat à la Nation.

Le Conseil exécutif accueille favorablement la priorité accordée par le Président de la République aux difficultés de trésorerie des entreprises et particulièrement des Petites et Moyennes Entreprises.

Ce faisant, le Conseil exécutif se félicite de la prise en compte par le Chef de l’Etat des doléances du Groupement inter-patronal du Cameroun en faveur de la dette des Petites et Moyennes Entreprises et de leur accès au crédit. De fait, l’accumulation de la dette étatique est un frein au développement de ces entreprises et sape les efforts qu’elles déploient pour se sortir de la trappe de la vulnérabilité.

C’est pourquoi le Conseil exécutif souhaite une gestion transparente de la prescription présidentielle. C’est aussi la raison pour laquelle il est favorable à l’extension de l’effort gouvernemental aux crédits de TVA dont l’effet cumulatif est préjudiciable à toutes les entreprises et, plus encore, aux PME. A cet égard, le GICAM se dit prêt à soutenir les actions qui seront menées dès les prochaines semaines.

En outre, le Conseil exécutif note avec satisfaction l’attention tout aussi particulière que le Chef de l’Etat porte à l’accès des PME au crédit. Cette question, comme bien d’autres, a été identifiée comme l’un des tout premiers handicaps au développement des PME et l’une des causes premières de leur taux élevé de mortalité, lors du Forum de la PME camerounaise que le GICAM a organisé en octobre 2017. Ce Forum a permis de structurer des propositions et initiatives concrètes et pragmatiques du Secteur Privé et de l’Etat, sur les voies et moyens d’éliminer les obstacles au développement des PME et de renforcer leurs atouts.

Les PME sont appelées à jouer un rôle majeur croissant dans le tissu économique du Cameroun, au regard de leur potentiel de création des richesses et d’emplois. En effet, les PME représentent plus de 90% du tissu économique national camerounais. Elles contribuent à hauteur de 34% du PIB et comptent pour une proportion plus élevée au regard des effectifs employés. Le Conseil exécutif reste convaincu qu’accroître les opportunités pour tous d’obtenir un emploi constitue la meilleure voie vers l’épanouissement des Camerounais. Ceci requiert des PME performantes, dynamiques, soutenues et, plus généralement, un secteur privé fort, moteur de l’investissement, de la croissance, de la création des richesses et des emplois.

C’est la raison pour laquelle le Conseil exécutif, une fois de plus, se félicite de l’intérêt de la volonté du Chef de l’Etat de soutenir les PME et appelle à un renforcement des mesures gouvernementales prises en faveur d’une plus grande contribution de l’entreprise au développement du Cameroun. Pour ce faire, il reste convaincu de la nécessité de bâtir des partenariats plus forts et plus efficaces entre le Gouvernement et le GICAM et de développer une coopération active et fructueuse avec les institutions travaillant avec l’Etat, notamment sur les questions cruciales de la relance économique et de l’amélioration du climat des affaires.

Pour le Conseil exécutif du GICAM

Célestin TAWAMBA
Président

Articles Liés

0 Commentaire

Aucun commentaire enregistré

Aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire