Rencontre sectorielle Comment passer de la sous traitance à la co-traitance ?

Comment passer de la sous traitance à la co-traitance ?


Les entreprises de constructions et BTP étaient à l’honneur ce Mercredi 08 Juillet 2020 dans le cadre des rencontres sectorielles. 

Pendant prés de 2h, la quinzaine de chefs d’entreprises présents sur la plateforme Zoom autour de Monsieur Célestin TAWAMBA, Président du GICAM, ont échangé sur les contraintes de ce secteur d’activité et leurs préoccupations. 

S’il est vrai que le secteur des constructions et BTP se positionne aujourd’hui comme un secteur stratégique pour l’économie et le développement du pays, il n’en demeure pas moins que ce secteur est davantage fragilisé depuis l’avènement du Covid’19 et connait de nombreuses difficultés.

C’est d’ailleurs ce qui a été relevé par Monsieur Abraham KUATE, Chargés d’Etudes Economiques au GICAM dans sa présentation qui s’articulait autour des axes suivants : La cartographie des entreprises de construction/BTP, leurs performances caractérisées par un dynamisme et un professionnalisme croissant ainsi que leur poids économique, les politiques et réglementations qui encadrent ce secteur d’activité (confère présentation des entreprises de constructions et BTP).

Les échanges qui ont suivi entre les participants ont permis de mettre en lumière les préoccupations structurelles et spécifiques qui plombent l’activité du secteur. Il s’agit notamment de : 

la forte concurrence des entreprises étrangères ;            

l’accès aux financements ; 

Les questions de gouvernance dans le système des marchés publics,

L’insuffisance de régulation ;

l’absence de préférence nationale dans l’attribution des marchés publics ;

l’ineffectivité de la mise en œuvre de la sous-traitance ;

les délais de paiement toujours longs ;

L’insuffisance de recours à la préférence nationale ;

l’existence d’amateurs animés uniquement par le gain;

l’insuffisance de collaboration entre les entreprises et les Instituts privés d’enseignement supérieurs (IPES) pour plus professionnalisation des enseignements.

Aux termes des différentes interventions,  le Président du GICAM, tout en saluant les progrès réalisés par les acteurs du secteur ces dernières années en termes de professionnalisme et d’implication des nationaux, tire tout de même la sonnette d’alarme et appelle les chefs d’entreprises à une véritable structuration de ce secteur d’activité. Il a ainsi exhorté les chefs d’entreprises du secteur à saisir la perche tendue par le ministère des Travaux Publics qui s’est montré disposé à des échanges soutenus afin porter leurs doléances et contribuer à améliorer les performances du secteur.

Le challenge du GICAM est non seulement que les entreprises de Constructions et BTP passent de la sous-traitance à la co-traitance mais aussi et surtout que la préférence nationale dans l’attribution des marchés publics soit respectée 

 Les entreprises de constructions et BTP doivent s’organiser pour une meilleure représentativité de leur secteur au sein du GICAM afin d’aider le Patronat à mieux adresser son plaidoyer et les accompagner à être plus compétitifs.

Télécharger la présentation du secteur construction !