PartenariatGICAM/IFC: Front commun pour le développement de la PME

GICAM/IFC: Front commun pour le développement de la PME

Monsieur Sergio PIMENTA vice-président de la Société Financière Internationale (IFC), a réaffirmé l’engagement IFC et du Groupe de la Banque en général à éradiquer la pauvreté dans le monde notamment en construisant des passerelles pour convertir les performances économiques en progrès sociaux.  C’est au cours d’une visite de travail au siège du GICAM où il a été reçu en audience, accompagné d’une importante délégation le jeudi 11 juillet 2019.

 

Cette importante séance de travail était présidée par Monsieur André KWAM, Président de la Commission PME et Financement du secteur privé (C-PMEF), entouré de M. Alain Blaise BATONGUE, Secrétaire Exécutif du GICAM, de M. Francis SANZOUANGO, Directeur de Cabinet du Président du GICAM et de quelques chefs d’entreprises membres du GICAM.

 

Abordant, pendant près d’une heure, les défis et enjeux actuels de développement du Cameroun, les préoccupations des entreprises et la collaboration entre les deux institutions, un centre d’intérêt commun est rapidement apparu : la promotion des PME.

 

Sur ce point, l’IFC a réaffirmé son engagement à lutter contre la pauvreté, à convertir les performances économiques en progrès sociaux. Pour ce faire, l’institution place la promotion de la PME au centre de ses actions. L’institution a d’ailleurs engagé des réformes importantes au niveau de son organisation, mobilisé des expertises multiformes et développé de nombreux outils et programmes pour soutenir son déploiement en Afrique.

 

Pour tirer véritablement partie des opportunités au Cameroun, IFC entend multiplier les approches et les interlocuteurs, d’où l’intérêt porté au GICAM.

 

Saisissant la balle au bond, le GICAM a brièvement présenté ses récentes initiatives en faveur de la promotion de la PME, les résultats prometteurs obtenus et les projets envisagés pour renforcer cette dynamique.

 

Le Centre de Développement de la PME s’est doté de capacités nécessaires pour mettre en place une ingénierie permettant désormais d’offrir, aux PME, une panoplie de services en vue d’améliorer leurs performances. L’accès au financement restant l’un des principaux obstacles pour cette catégorie d’entreprises, le Groupement entend s’investir plus résolument dans cette problématique. Deux projets sont ainsi en phase de finalisation : le fonds de garantie multi métiers et l’initiative La finance s’engage.

 

La rencontre s’est achevée sur les engagements mutuels des deux parties à transformer en actions concrètes les pistes prometteuses de partenariats ainsi esquissées et à entretenir désormais un courant d’échange permanent sur ces questions et sur les autres problématiques se rapportant à la promotion du secteur privé.

 

 

 

0 commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire