EconomieJournée de la conjoncture : on prend le pouls

Journée de la conjoncture : on prend le pouls

La seconde édition de la journée de la conjoncture au GICAM s’est tenue ce mercredi 6 octobre 2021 en présence de Madame Aline MBONO, Directrice Exécutive du GICAM et M. Emmanuel WAFO, Président de la Commission Économie et Développement de l’entreprise du GICAM. 

Trois présentations ont meublé les travaux, qui ont connu la participation d’une centaine de participants parmi lesquels des Chefs d’Entreprises.

La présentation des résultats de l’Enquête Globale auprès des Entreprises, par Monsieur Chassem, responsable Centre-Sud-Est du GICAM, a ressorti entre autres informations le poids économique du GICAM sur l’échiquier national, ainsi que la perception globale des Entreprises sur un ensemble de facteurs déterminants du climat des affaires.  La vision des Entreprises sur le concept de « Made in Cameroon », prôné par le GICAM, en est également ressorti.

Le second exposé, relatif à la présentation du Tableau de bord trimestriel de l’économie a été délivré par Monsieur LONANG, chargé d’Etudes économiques au GICAM.  Il ressort des données collectées pour le second trimestre 2021, une légère amélioration de la performance des Entreprises. Toutefois, les activités demeurent fortement affectées du fait de la persistance du phénomène de concurrence déloyale, mais également des tracasseries administratives et des difficultés grandissantes d’approvisionnement qui résulte de la rareté de l’offre de matières premières. La flambée observée des cours internationaux des matières premières et du fret maritime fait donc craindre une détérioration de la situation économique en l’absence de mesures fortes de soutien aux Entreprises pour atténuer la hausse des coûts de production induite et partant une hausse drastique des prix aux consommateurs finaux. 

Le troisième exposé a été l’occasion pour Monsieur Emmanuel WAFO d’aborder de façon spécifique la problématique de perte de compétitivité des Entreprises en raison notamment des pratiques commerciales illicites, mais également des distorsions concurrentielles, qui souvent résultent des dispositions légales. Ce dernier exposé a donné lieu à la présentation du cadre nouveau mis en place au sein du GICAM pour adresser les questions de concurrence et de compétitivité : l’Observatoire de la Concurrence et de la Compétitivité du GICAM (OCC-GICAM). Cet Organe, se donne pour objectif de contribuer à la réduction des distorsions de concurrence pour une amélioration de la compétitivité des Entreprises. 

Les Entreprises seront donc invitées à adresser leurs préoccupations y relative à l’observatoire qui se chargera de mener les investigations nécessaires afin de construire des plaidoyers à l’attention des pouvoirs publics.

 

0 commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire