Convention GICAM-ENAMPour une meilleure imprégnation par les futurs cadres des réalités du secteur privé

Pour une meilleure imprégnation par les futurs cadres des réalités du secteur privé

Célestin TAWAMBA, Président du GICAM, et Bertarnd Pierre SOUMBOU ANGOULA, Directeur Général de l’ENAM ont procédé ce lundi, 4 mars 2019, en marge de la Conférence des Ecoles d’Administration d’Afrique, au renouvellement de la Convention de partenariat qui lie les deux institutions depuis 2015. Ladite convention ambitionne pour les 5 prochaines années, de « Poser les bases d’une collaboration active entre les parties, en vue de favoriser les échanges de pratiques entre le secteur public et le secteur privé pour le renforcement de la performance des organisations et le développement d’une culture de rendement ; de faciliter l’immersion par des stages ou des visites des élèves de l’ENAM au sein des entreprises du secteur privé ; d’organiser le timing des interventions (séminaires d’information, colloques) du GICAM auprès des élèves de l’ENAM ; et de faciliter la participation active de l’ENAM aux activités du GICAM (Conférences, débats, séminaires de formation… »

En présence du ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Monsieur Joseph LE qui présidait les travaux, l’ENAM a renouvelé son engagement à « collaborer dans la mise en œuvre des activités contenues dans cette convention à travers ; l’identification des thèmes prioritaires des séminaires et conférences ; la préparation de Termes de Référence (TDR) des activités de sensibilisation et de formation des élèves ; la sélection des facilitateurs ou des experts/conférenciers ; la désignation des participants aux activités du GICAM et la répartition des élèves dans les entreprises. »

De son côté, le GICAM accompagner l’ENAM dans le cadre de cette convention par, entre autres, « l’identification des entreprises susceptibles d’accueillir les stagiaires et les visites d’entreprises ; la désignation des experts pour les activités de sensibilisation et de formation des élèves ; la vulgarisation des techniques et méthodes de gestion privée. »

Cette convention, que le Président du GICAM souhaite plus active au terme de son renouvellement, a été rendue nécessaire par « la nécessité d’étendre les bonnes pratiques de gestion en vigueur dans le secteur privé dans les administrations ; la volonté du Gouvernement à orienter son action vers une gestion axée sur les résultats ; et le raffermissement de la dynamique du dialogue et des partenariats public/prives (PPP) indispensables à l’atteinte des objectifs de développement du Cameroun. »



GICAM-ENAM Convention


To better imbue the future executives with the realities of the private sector

Célestin TAWAMBA, President of GICAM, and Bertrand Pierre SOUMBOU ANGOULA, Managing Director of ENAM proceeded on Monday, March 4th, 2019, on the sidelines of the Conference of Administration Schools of Africa, to the renewal of the Partnership Agreement which has existed between the two institutions since 2015. This convention aims for the next 5 years to "lay the foundations for active collaboration between the parties, in order to foster the exchange of practices between the public and private sectors so as to strengthen the performance of organizations and to develop  a performance culture; ease the immersion of ENAM students through internships or visits to private sector companies; organize the timing of the interventions (information seminars, symposia) of GICAM with the students of ENAM; and to facilitate the active participation of ENAM in the activities of GICAM (Conferences, debates, training seminars ... »
In the presence of the Minister of the Public Service and Administrative Reform, Joseph LE, who chaired the work, ENAM renewed its commitment to "collaborate in the implementation of the activities contained in this agreement through; identification of priority topics for seminars and conferences; the preparation of Terms of Reference (ToR) for awareness-raising and student training activities; the selection of facilitators or experts / speakers; the appointment of participants in GICAM activities and the distribution of students in companies. "
For its part, GICAM supports ENAM pursuant to this agreement by, inter alia, "identification of companies likely to host interns and company visits; the designation of experts for sensitization and student training activities; the popularization of private management techniques and methods. »
This convention, which the President of GICAM wishes to be more active at the end of its renewal, was made necessary by "the need to extend to the public sector, the good management practices in force in the private sector; the willingness of the Government to focus on results-based management; and strengthening the dynamics of dialogue and public-private partnerships (PPPs) essential to the achievement of Cameroon's development goals."


image image