Gouvernance des CFPSProjet de convention constitutive du GIP

Projet de convention constitutive du GIP

Attendu depuis longtemps par le secteur productif représenté par le GICAM, le projet de Convention constitutive du Groupement d’Intérêt Public (GIP), instance de gouvernance des futurs Centres de Formation Professionnelle Sectoriels (CFPS) a été transmis au GICAM en octobre 2020. Le 03 décembre dernier, ce projet a été discuté entre les collaborateurs de M. le Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle et les responsables du Secrétariat Exécutif du GICAM. 

C’est à 11h00 mn que la séance de travail a été ouverte par Monsieur le Secrétaire Exécutif entouré de ses collaborateurs du Secrétariat, notamment, le Secrétaire Exécutif Adjoint(SEA), le Conseiller Formation, le Chef du Département juridique et fiscal, l’Assistante CFPS et la Chargée d’étude juridique. 

Coté MINEFOP, la délégation conduite par Madame MBENOUN Sophie, Conseiller Technique n° 1 était composée du Conseiller Technique n° 2, du Coordonnateur CFPS, de la Représentante de la Division des Affaires Juridiques, du Chargé de la Communication du partenariat et des relations publiques de l’Unité de suivi et de coordination du projet des CFPS et, de la Représentante du Délégué régional de l’emploi et de la formation professionnelle. 

Avant cette séance de travail, une réunion préparatoire, présidée par le Secrétaire Exécutif Adjoint du GICAM s’est tenue la veille au GICAM avec les entreprises à l’effet de recueillir les avis et propositions de ces dernières sur le projet de Convention. La séance de travail avec les représentants du Ministre visait à procéder, non seulement à une remontée des informations provenant des entreprises, mais aussi à partager avec nos hôtes le point de vue du Secrétariat Exécutif. 

Le projet de Convention a été parcouru article après article par les deux parties. Les échanges parfois houleux (au niveau de certaines dispositions) mais dans un esprit constructif et une ambiance conviviale ont permis de convenir ensemble d’un projet de statuts satisfaisant pour les deux parties, en attendant les approfondissements de réflexion sollicités par les parties en ce qui concerne les points relatifs à la représentativité et au profil des membre des instances, et, bien évidemment sous réserve des réactions des entreprises à l’occasion de la réunion de restitution prévue le vendredi, 11 décembre 2020. 

Le CFPS est un modèle innovant de Partenariat Public Privé (PPP) dans notre contexte. En effet, les deux centres seront les premiers centres de formation construits par l’Etat et dont la gestion sera déléguée au secteur privé. Après moult péripéties dues aux atermoiements des partenaires du secteur public réticents à l’idée de céder la gestion des centres au secteur privé, le Décret n° 2020/2591 du Premier Ministre, Chef du Gouvernement pris 19 juin 2020a consacré le statut de GIP requis pour les CFPS, ouvrant ainsi la voie aux échanges entre l’administration publique à travers son bras séculier en matière de formation professionnelle, le MINEFOP, et le secteur productif représenté par le GICAM, afin d’arrêter de manière consensuelle les statuts du GIP qui garantissent sa spécifié et qui répondent aux attentes du secteur productif.  

Après une longue journée de travail, la réunion s’est achevée à 18h45 min par un mot de clôture du SE qui du reste à convié tous les participants à un dîner au Club House du Groupement.


 

0 commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire