Les Grandes Conférences Publiques De L’université De Yaoundé IIRelance Economique Post-Covid 19 : Quelles Solutions Stratégiques Et Opérationnelles ?

Relance Economique Post-Covid 19 : Quelles Solutions Stratégiques Et Opérationnelles ?

L’université de Yaoundé II a organisé le mercredi 14 juillet 2021 à son campus de Soa, la deuxième édition de ses grandes conférences publiques sous le thème « La Relance Economique Post-Covid 19 : Quelles Solutions Stratégiques Et Opérationnelles ? » 

Pour animer cette conférence, un riche panel constitué de :

M. Célestion TAWAMBA, Président du GICAM, intervenant principal

M. Désiré AVOM, Professeur, Doyen de la Faculté des Sciences économiques à l’UY II,  deuxième intervenant

M. TOUNA MAMA, Professeur Conseiller Spécial des services du Premier, en qualité de Modérateur.

Trois moments forts ont meublé la conférence, à savoir : la phase protocolaire et le discours d’ouverture du Recteur ; les exposés des intervenants et les échanges ; enfin la signature du protocole de collaboration entre l’UY II-Soa et le Groupement Inter-Patronal du Cameroun.

Après le discours d’ouverture du Recteur, à tout seigneur, tout honneur, la parole a été donnée à Monsieur Célestin TAWAMBA, Président du GICAM pour entretenir l’assistance sur « la vision patronale de la relance économique post-covid ». Dans son exposé, le Président GICAM va d’entrer de jeux, présenter le Groupement dont il a la charge, dans sa structuration, le nombre et la configuration des membres, la contribution du GICAM à l’économie en termes de chiffres d’affaires réalisés par les entreprises membres, de paiement des impôts et taxes, de contribution au PIB et à la création des emplois.

Par la suite, il va passer en revue la situation économique du Cameroun avant l’apparition de la Covid. Une situation caractérisée notamment par une croissance terne et largement en deçà du cap fixé par le DSCE et des obstacles et difficultés de toute nature qui plombent le développement et l’éclosion d’une économie prospère. Il va poursuivre son exposé avec la présentation des répercussions de la COVID sur les Entreprises dont les plus importantes sont  entre autres : la perte considérable des chiffres d’affaires des Entreprises, une destruction massive des emplois, une dégradation substantielle de la trésorerie des entreprises, une multiplication des incertitudes et une perte de confiance. Et de conclure sur ce point, en disant que le Covid  a non seulement aggravé la situation difficile à laquelle était déjà confrontée l’économie camerounaise en générale et les Entreprises en particulier, mais a également créé d’autres problèmes et fragiliser davantage notre tissu économique.

Le Président du GICAM va terminer son exposé en présentant  non seulement quelques axes du plan de relance économique tel que souhaité par les chefs d’entreprises, et il va également mettre en exergue  le Plan triennal de relance annoncé par le gouvernement. Plan qui selon l’orateur est appréciable et ambitieux. Il salue au passage les efforts du gouvernement dans ce sens. Toutefois, l’orateur pense que ce plan est à questionner notamment, parce que celui-ci est en deçà des attentes et des enjeux d’une véritable relance ; les modalités de sa mise en œuvre et les priorités ne sont pas définies.

Cet exposé sera clôturé par des pistes de relance à explorer à plus au moins brève échéance.

L’intervention du Pr Désiré AVOM va porter sur « la présentation de quelques clés de compréhension de la crise sanitaire du Covid-19 pour une relance efficace ». Dans l’exposé, il va revenir sur l’historique et les caractéristiques de quelques crises ayant frappées le monde tout en mettant en exergue la particularité de la crise de la Covid-19 par rapport aux autres crises.

Au terme des échanges, les deux intervenants vont toutefois converger dans certaines de leurs propositions pour une relance économique efficace post-Covid-19 à savoir :

  • La refonte de notre modèle économique ;
  • L’impérieuse nécessité d’instaurer un meilleur dialogue, empreint de courtoisie, de sincérité et de franchise entre le gouvernement et le secteur privé ;
  • La promotion des champions nationaux ;
  • L’instauration d’une véritable culture du patriotisme économique ;
  • La protection de l’espace économique national…

La conférence s’est achevée par la signature d’un protocole de collaboration entre l’Université de Yaoundé II et le Groupement Inter-Patronal du Cameroun.


 

0 commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire