Commission Sociale, Emploi et Acquisition des compétences du GICAMSurmonter la Covid-19 par un management rassurant

Surmonter la Covid-19 par un management rassurant

En prélude à la célébration de la 135ème Fête Internationale du Travail, la Commission Sociale, Emploi et Acquisition des compétences du GICAM a organisé le 28 avril 2021 une conférence-débat sur le thème « Covid 19 et Entreprises au Cameroun : regards croisés sur cette pandémie mondiale ».

Pour échanger sur le thème, le panel était constitué de Monsieur Thierry KEPEDEN, Directeur Général d’AXA Cameroun, Madame Arlette TCHAPOYA, Directeur Général SECA, Docteur Bruno TENGANG, pneumologue et Spécialiste Covid-19, Docteur Elizabeth FON, Psychologue et Docteur Philippe NGANDEU, Médecin, travail. En présence de la 1ère Vice-Présidente du GICAM, Madame Reine ESSOBMADJE MBANG, de la Directrice Exécutive Madame Aline Valérie MBONO et la Présidente de la Commission Sociale Madame Emilienne BIBOUM.

Sous la modération de Monsieur Thierry KEPEDEN, les panélistes ont tour à tour partagé leur expérience de la gestion de la Covid-19 au sein de leurs structures et les professionnels de la santé ont sensibilisé sur les mesures à prendre.

Il en ressort que, réorganiser le travail pour les multinationales parait un peu plus aisé parce qu’ayant un arsenal logistique conséquent contrairement aux (PMEs) qui ne sont pas toujours assez structurées et équipées pour faire face à de tels défis. Cependant, ces dernières ont su, pour certaines, remonter la pente en concevant un dispositif pour assurer la santé et la protection des travailleurs.

Les Entreprises, toute taille confondue, ont mis sur pied un dispositif de prévention, de protection et de suivi des salariés afin de limiter les effets de la psychose qui s’était emparée d’un bon nombre.

De l’avis des professionnels de la santé, toutes les mesures instituées pour barrer la voie à cette pandémie doivent conjointement être appliquées. En effet, bien que d’autres pathologies sont susceptibles de causer la mort, il reste établi que la Covid-19 se propage à une vitesse exponentielle qui nécessité des mesures de riposte conséquentes. Le discours de la limitation de risque lié à l’âge est à prendre avec beaucoup de précautions car des jeunes en sont malheureusement victimes en fonction du variant mis en cause.

Ainsi, le lavage des mains, le port du masque, la distanciation sociale et la récurrence des tests doivent être de rigueur jusqu’au retour à la normale. Bien plus, la solution fortement recommandée par les professionnels de la santé est le vaccin qui garantirait mieux la protection de l’individu et de son entourage.

Par ailleurs, pour apporter un soutien réel aux salariés, il est souhaitable que les managers accompagnent les travailleurs dans les moments d’incertitude dans ce contexte, afin d’instaurer un climat d’écoute avec l’aide du personnel médical approprié.

Tout en étant favorable aux dispositifs de mesures barrières intégrées dans nos habitudes depuis plus d’un an, le rôle qu’à joué la pharmacopée traditionnelle est difficile à évaluer en l’absence de données pertinentes y relatives.

Cependant, au vu de la résilience observée dans les milieux modestes relativement à cette pandémie, il y’a lieu de se rendre à l’évidence que les potions de grand-mère plus à la portée de cette population ont été mises à contribution.

 

0 commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire